TEXT_SIZE

Nunchaku

Nunchaku Jitsu

A - Obligations

1.        Tenue : kimono

o    Les compétiteurs doivent être pieds nus avoir les ongles coupés courts et ne pas porter d’objets métalliques ou autres qui puissent blesser leur adversaire.

2.        Protections obligatoires

o    Coquille

o    Protège pieds-tibias (le protège pied doit couvrir tout le pied)

o    Protection mammaire pour les femmes

o    Casque avec visière

3.        Equipement facultatif

o    Les coudières, genouillères, protections des mains

4.        Armes autorisées

o    Nunchaku en mousse 35cm. Homologué FINCA.

B - Règlement du nunchaku jitsu

B1 - Principes fondamentaux

o    on a le droit de frapper avec l’arme

o    de donner des coups de pieds contrôlés (le KO est interdit)

o    de faire des projections et des prises de soumissions (étranglement, clés), si on perd son arme pendant une tentative de projection, non seulement celle-ci n’est pas comptabilisée mais il y a une pénalité pour perte de celle-ci.

o    Les frappes doivent être armées pour être comptabilisées

o    Avec le nunchaku : il ne faut pas faire de double frappe en frappe courte ou en frappe longue.

o    Les coups de pieds sont autorisés à tous niveaux mais doivent être contrôlés (ils sont interdits sur les genoux et dans le dos).

o    On peut projeter l’adversaire (2points) et travailler au sol, si on effectue une clé (de jambe, cheville, poignet ou bras) ou un étranglement on gagne le combat. Si sur une projection ou une tentative de soumission, l’adversaire perd son nunchaku l’arbitre annonce une perte de 3 points pour celui qui projette, mais le combat continue, quand l’adversaire est au sol, on peut continuer de frapper avec l’arme (maximum 3 frappes, attention au respect de la distance). Si les deux sont au sol on peut faire une frappe courte, mais bien sur les frappes longues ne peuvent être comptabilisées car aucune distance.

o    Si la situation n’évolue pas lorsque l’on est en corps à corps (sol ou debout) l’arbitre dit «  Break » et les deux combattants se mettent à distance de 2 mètre.

 

B2 - Comptabilisation des points

o    frappe nunchaku à la tête 2 points

o    frappe au corps 1 point

o    projection nette  2 points

o    petite projection 1 point

o    grande projection 4 points

o    perte de l’arme 3 points

o    coups de pieds aux jambes 1 points

o    coups de pieds aux corps 2 points

o    coups de pieds à la tête 4 points

o    avertissement  2 points

o    deux points de bonification pour les belles actions : frappe avec le nunchaku en chute    avant, retournée sauter, retourné en pivot et coup de pied sauté

 

B3 - Actions interdites

o    frappes trop puissantes

o    guillotine (avec le pied ou le nunchaku)

o    étranglement avec la ficelle du nunchaku

o    sortie de l’aire de combat, poussée

o    coup de poing, coudes, genoux, tibia (on doit frapper avec le pied)

o    frappe au cou ou aux parties

o    frappe après le stop

o    non combativité : attendre les frappes de l’adversaire sans faire de maniement, sans attaquer, refuser le combat

o    comportement incorrect d’un combattant : gestes déplacés, agressivité incontrôlée, il est interdit de parler pendant le combat.

  •                interdiction d’attraper le nunchaku de l’adversaire avec la main

 

B3.1 –

Interdiction d’entamer un étranglement ou un e clé de bras et de se jeter au sol sans contrôle.

 

B4 - Fin du combat  

o    A la fin du combat le combattant qui a le plus de points gagne, en cas d’égalité il y a une prolongation, le premier qui marque gagne.

o    En cas d’abandon d’un combattant sur blessure ou sur une prise douloureuse c’est l’autre compétiteur qui gagne. (sauf si la blessure intervient suite à une frappe interdite et volontaire).

 

B5 -  

 

On peut se référer au règlement du nunchaku semi contact pour la partie nunchaku et au règlement du combat jiu jitsu pour la partie projection et travail au sol.